ARMOR ET IIMAK NE FONT PLUS QU'UN!

Publié 27/09/2021

ARMOR ET IIMAK NE FONT PLUS QU'UN!

Publié 27/09/2021 dans

Ce lundi 4 octobre 2021, le Groupe ARMOR annonce le rachat d’IIMAK, son principal concurrent sur le continent nord-américain, et donne naissance à ARMOR-IIMAK. La nouvelle entité génère un chiffre d’affaires consolidé de plus de 400 M$, et se positionne désormais comme le leader mondial de la conception et de la fabrication de rubans transfert thermique dédiés à l’impression de données variables de traçabilité sur étiquettes et emballages souples.  

 

Hubert de Boisredon, Président-Directeur général du groupe ARMOR : « Convaincu de sa pertinence stratégique, j’ai activement œuvré pour ce rapprochement et je suis particulièrement fier aujourd’hui d’annoncer cette acquisition. Notre premier objectif sera d’unifier nos forces pour en faire bénéficier nos clients, nos partenaires et nos collaborateurs. » 

 

Forts d’une histoire démarrée conjointement dans les années 80 avec le partage de la licence japonaise de Fujicopian jusqu’en 1998ARMOR s’est fortement développé en Europe, tandis qu’IIMAK faisait de même aux États-Unis. ARMOR-IIMAK compte 1 650 collaborateurs et produit près de 2,5 milliards de m² de rubans transfert thermiqueChristian Lefort, qui a récemment rejoint le groupe ARMOR, en prend la tête. 

 

Christian Lefort, CEO d’ARMOR-IIMAK « Les chemins de nos deux sociétés, leaders historiques dans la technologie transfert thermique, se croisent à nouveau et s’unissent définitivement. Ce rapprochement bénéficiera à tous nos clients et partenaires externes, ainsi qu’à l’ensemble de nos collaborateurs. Je suis ravi et honoré de conduire cette intégration avec le support plein et entier des équipes IIMAK et ARMOR» 

 

Doug Wagner, le CEO d’IIMAK, est nommé président Amériques d’ARMOR-IIMAK. Il jouera un rôle clé dans le processus d’intégration et dans la mise en œuvre des synergies au sein de la nouvelle entité, en particulier sur le continent américain 

 

Doug Wagner : « Je me joins à l’enthousiasme des équipes qui ont œuvré à la préparation de ce rapprochementNous sommes impatients de contribuer à la naissance d’ARMOR-IIMAK qui combinera toutes les qualités et les savoir-faire historiques de nos deux sociétés. » 

 

Complémentaires, les deux sociétés associent aujourd’hui leurs forces avec des objectifs multiples, dont :

 
  • Renforcer la présence en Amérique du Nord et du Sud ;  
  • Proposer la gamme de produits la plus complète du marché aux clients ; 
  • Mettre à profit le développement conjoint de la technologie pour améliorer la performance des produits ; 
  • Réduire l’empreinte carbone grâce à des flux logistiques optimisés. 

 

Grâce à ce rapprochement, la nouvelle entité bénéficie d’une couverture industrielle mondiale au travers de trois sites d’enduction sur chacune de ses zones géographiques (Amérique, Asie et Europe) et de près d’une vingtaine de sites de découpe. L’entreprise envisage déjà d’ouvrir de nouveaux sites de découpe pour renforcer sa proximité avec ses clients. 

 

Fruit de la cession de ses parts par Acon Investments, l’opération, réalisée avec le conseil de PwC et JonesDay, inclut également l’activité d’encres industrielles Fluid Inks d’IIMAK, mais exclut l’activité dédiée au matériel médical. Les termes financiers de la transaction quant à eux sont confidentiels. 

 

Hubert de Boisredon conclut : « Je me réjouis vraiment de cette acquisition majeure, synonyme de transformation pour l’ensemble d’ARMOR. Elle ouvre un nouvel horizon pour tout le groupe, ARMOR-IIMAK et ses autres activités ». 

Haut
Visitez les micro-sites des filiales Armor
  • États-Unis ENES
  • Canada ENFR
  • Afrique du Sud EN
  • East Africa EN